La fille du train

14.80/20

Fausses pistes, jeux de miroir, machiavélisme de l’histoire retorse, on navigue dans un univers hitchcockien où l’héroïne découvre peu à peu une réalité que son alcoolisme et son mari manipulateur lui avait rendu confus !

Le côté répétitif des trajets quotidiens en train de banlieue donne un rythme particulier à ce policier où le personnage principal projette ses fantasmes de bonheur sur un couple dont la femme disparaît...

Depuis j'ai lu le livre, très bien aussi, avec la même atmosphère feutrée et de découverte progressive.

2016-11-21

16.20

illustration

14.80

illustration

10.00

illustration

15.20

illustration

16.20

illustration

15.40

illustration

14.40

illustration

15.80

illustration

Nouveau commentaire