American sniper

14.30/20

Le film, tirée d'une histoire vraie, à la gloire des soldats américains partis en Irak, est bien fait.
Le héros est un grand naïf pour qui le monde se partage en bien et en mal sans états d'âme ! Si il semble secoué par son premier tir sur un garçonnet et sa mère (tous deux belliqueux), il déclare à la fin du film qu'il est en paix avec sa conscience, qu'il ne regrette aucun tir. Il ne regrette que de ne pas avoir protégé plus de soldats !

Les scénes irakiennes, pleine se sable, de ruines et de violence, alternent avec des scènes de vie américaine : barbecue et bière entre amis, soulignant le grand écart que Kyle est obligé de faire à chacune de ses missions pour lesquelles il est volontaire. La compétition entre le mercenaire syrien (médaille d'or) et le héros est à peine effleuré en filigrane, la motivation première du sniper est bien de protéger les siens !

La scène finale où ses funérailles soulèvent un hommage des citoyens et vétérans puis les 160 marques ancrées sur son cercueil pour symboliser les 160 tirs mortels est très... américaines !

2015-11-15

11.00

illustration

15.60

illustration

16.70

illustration

17.00

illustration

11.30

illustration

14.80

illustration

15.20

illustration

15.20

illustration

Nouveau commentaire