Mort d'une héroïne rouge

16.20/20

Au-delà d'une enquête policière difficile à mener du fait des pressions politiques, ce roman permet de découvrir la Chine post-communiste, enfin justement pas vraiment post-communiste. On retrouve les commissaires politiques et les délations (pardon vigilantes défenses du dogme), la peur des hommes qui ne savent plus s'ils doivent faire leur métier ou détourner les yeux !

De plus ce roman est le premier d’une série. Il campe gentiment ses personnages: l’inspecteur Chen (double évident de l'auteur), l' adjoint Yu et sa femme Peiqin, l’ami Lu Chinois d’outre mer… avec une galerie de descriptions fascinantes. Le poids de la politique de l’époque et tous les changements qui ont lieu à Shanghai sont aussi très finement dépeints.

Je vais chercher les autres enquêtes de cet inspecteur poète et un peu naïf.

2015-05-15

15.80

illustration

15.70

illustration

14.20

illustration

15.20

illustration

14.80

illustration

12.60

illustration

12.60

illustration

15.00

illustration

Nouveau commentaire