La Touraine, encore

Il allait bien y retourner pour visiter le château d'Azay le rideau fermé le 1er mai !
Jeudi, le départ a été long et embouteillé sous un ciel menaçant. Nous sommes arrivés tard à Chinon et avons tout de suite visité la forteresse royale.
Très intéressante avec quelques bâtiments bien conservés et d'autres moins, un histopad qui enrichit la visite et surtout son importance, elle occupe tout l'éperon qui surmonte la ville médiévale.

Notre hôtel est sympathique, tout près du centre. Nous allons dîner à l'Ardoise où nous avons la dernière table !

Vendredi, notre hôte nous a conseillé un itinéraire plus à l'écart pour rejoindre Azay le rideau et nous suivons son avis. Nous visitons ainsi,à Panzoult, une jolie cave troglodyte, sculptée en 2005 avec une des aventures de Pantagruel!
Nous visitons ensuite la goupillère, ensemble de trois fermes troglodytes, dont une habitée jusq'en 1905, un peu décevante. De plus il n'est pas possible d'y manger et nous arrivons un peu tard à Azay le Rideau où nous pouvons déjeuner de justesse aux Grottes ! C'est délicieux et original.
L'après-midi, nous visitons le château d'Azay le rideau jusqu'à la fermeture.
Notre hôtel est plus classique et sans ascenseur !
Nous reprenons la voiture pour dîner à l'auberge Pom'poire, en terrasse !

Samedi, nous passons la matinée sur le site de la pagode de Chanteloup, étonnant et sympathique. Nous pique-niquons sur place.
L'après-midi, au Clos Lucé, c'est beaucoup plus pénible, un monde impressionnant, nous nous suivons les uns sur les autres pendant toute la visite intérieure du château. Ensuite, les salles sur les inventions de Léonard de Vinci et le jardin sont plus agréables. Nous arrivons aussi vers la fin des visites !
Le soir nous retournons aux grottes pour le souper.

Dimanche retour chargé sur toute la distance mais qui ne s'embouteille vraiment qu'à partir du péage de Saint Arnould

2019-05-30